Sortie spéléo autonome : Traversée de la Dent de Crolles 05-07-2020


Depuis le temps qu’on voulait y aller. Depuis le temps.
Avec Thom, ça fait au moins un an qu’on se dit qu’il faut vraiment qu’on aille découvrir la Dent. La Dent de Crolle.

Alors côté rando, ça va, on voit un peu comment ça se passe. Côté grimpe, on a tous fait un moins une fois Poussez pas derrière. Mais l’idée, cette fois, c’était ENFIN d’en visiter l’intérieur !

On en parle depuis un moment, mais entre les approches et retours un peu moyens par temps de neige, le confinement, l’interdiction de la spéléo juste après, ce ne fut pas chose facile.
Alors ce week-end, avant que les emplois du temps estivaux ne viennent compromettre les choses on se lance.
Et puisque le secteur est un grand classique, et qu’il faut bien commencer par quelque chose, on choisi la classique des classique : la traversée Trou du Glaz, grotte Annette.
On embarque avec nous Lolita et Lionel, et c’est parti.


Bon, ça commence doucement. Thomas sort de 21h sous terre, alors on se retrouve tranquillement à 9h chez moi. On charge le matos, on récupère Lionel, un café chez Manon, et go pour le col du Coq, Lolita doit nous retrouver là haut. Premier défi de la journée : se garer.
On prépare tout, on charge les kit, et on attaque l’approche, sous un beau soleil (merci Lionel pour la crème, t’as trop géré !!!). On arrive doucement à l’entrée du Glaz vers midi. Mais c’est qu’il fait froid là dedans !! On s’équipe juste devant le trou, suscitant forcément quelques questions et regards interrogateurs devant nos accoutrements, au bord d’un sentier de rando très fréquenté… Ça et là, des randonneurs s’aventurent dans les premiers mètres de notre objectif du jour à la lueur douce de téléphone.

On est équipé, on rentre ! On ne connaît pas du tout le coin, alors on suit scrupuleusement le topo mis à dispo par la 3SI. Je vais pas en dire plus, tout est dans le topo ! Tout est balisé et “catadioptré”, précaution évidente devant les accidents d’un passé pas si lointain…


On rencontre sur notre route tous obstacles classiques : puits de la Lanterne, puits Fernand, diaclase Annette etc. Une petite pause et on ressort de la Dent 5h après y être entré. On se déséquipe en face de Belledonne, et file au parking, qui entre temps, s’est un peu !
Que c’était classe !
La suite de la Dent, très bientôt ! On a encore du boulot !

TPST : 5h.

Romain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *